Actualités

L'actualité du monde de l'audiologie décryptée et synthétisée 

Mercredi 2 Mai 2018 | Par Kessy Huebi Martel
Duckhee Lee : Silence sur le court

J-19 pour tous les fans de tennis qui se respectent !

Du 28 mai au 10 juin 2018, la porte d’Auteuil, près de Paris, accueillera le tournoi de Roland Garros. Les Internationaux de France compteront cette année, parmi leurs joueurs engagés, un jeune tennisman hors du commun : le sud-coréen Duckhee Lee.

Sourd de naissance, cet ancien n°3 mondial junior, pointe aujourd’hui la 214e place du classement ATP, et participera aux qualifications pour entrer sur le grand tableau. Profil atypique, il a touché sa première raquette à six ans. Huit ans plus tard, il engrangeait déjà des points pour le classement des tennismans professionnels de l’ATP. Duckhee Lee oralise et lit sur les lèvres en coréen. Décrit comme un « puncheur » par les spécialistes, il s’appuie sur son mètre soixante-quinze, pour distribuer des coups droits dévastateurs. Il ne peut percevoir les indications des arbitres et juges de touche, mais y trouve un certain avantage « cela m’aide à rester concentré ! » plaisante-t-il. Une faculté que bien des joueurs doivent lui envier...

Sa vue demeure un allié exceptionnel, il communique d’ailleurs via langage gestuel avec son entraîneur. Repéré par la Mouratoglou académie à Nice, il suscite déjà l’admiration des plus grands : « Entendre le son de l’impact de la balle sur la raquette ou sur le sol est très important (...). Lui peut s’en passer, c’est énorme. » dit déjà lui le spécialiste en titre de la terre battue, et décuple vainqueur de Roland Garros, Rafael Nadal. Un joueur à suivre, donc.

Partager l'article sur